Aller au contenu

Programmes actuels

Votre entreprise souhaite-t-elle contribuer au développement du futur Télescope Einstein ? Consultez les programmes de financement actuels.

Système de R&D pour les entreprises high-tech

Le programme de valorisation du TE vise à établir des partenariats avec des entreprises high-tech. Les entreprises peuvent poser leur candidature pour l’un des domaines technologiques dès l’automne 2023. La société de développement régional pour le Limbourg (néerlandais) LIOF est à la tête du programme, au nom des ministères des Affaires économiques et du Climat et de l’Éducation, de la Culture et des Sciences, du Nikhef et de la province du Limbourg (NL). Les trois points de service des sociétés de développement régional BOM (Brabant), InnovationQuarter (Hollande méridionale) et Oost NL (Pays-Bas orientaux) cherchent à établir une connexion à l’échelle nationale avec les écosystèmes de haute technologie autour des universités techniques. La communauté des entreprises et les institutions de la connaissance créent ensemble des consortiums.

Initiatives flamandes

Au début de l’année 2023, le Fonds de recherche scientifique pour la Flandre (FWO) a mis en place une équipe de projet dédiée à la phase de préparation du Télescope Einstein. La priorité est de poursuivre le développement de l’écosystème actuel des institutions flamandes de la connaissance, des entreprises et des gouvernements (locaux) impliqués. Dans un premier temps, l’accent est mis sur l’information des entreprises flamandes sur le projet. Une attention particulière est accordée aux exigences (technologiques et autres) qui correspondent aux compétences de chaque entreprise.

En outre, des travaux sont en cours pour identifier le potentiel de valorisation du Télescope Einstein pour la Flandre et perpétuer son rôle croissant en tant qu’économie de la connaissance. Les entreprises sont encouragées à embarquer dans le train de l’innovation afin de mettre au point des composants pour le Télescope Einstein. Il peut s’agir de recherches en vue de notre candidature, mais aussi de la mise au point de composants qui seront ensuite utilisés dans le Télescope Einstein.